Parcourir les Etats-Unis en vélo, de l'Atlantique au Pacifique, un rêve un peu fou sans doute, sacrément motivant certainement.

Depuis longtemps j'imagine un voyage comme celui-ci, un voyage qui sort de l'ordinaire, dont je me souviendrai longtemps, et dont je pourrai parler avec une certaine fierté en disant "je l'ai fait !".

Un excellent moyen aussi de couper un peu le train-train quotidien, de vivre "pleinement" sa jeunesse, et de profiter de la force physique et mentale qu'elle nous procure.

Pourquoi en vélo ? Et bien tout simplement parce que c'est sans doute le meilleur moyen de découvrir un pays avec la marche, que j'adore le vélo, et que réaliser une si longue distance en vélo est un vrai challenge que je voudrais relever. Ma traversée des Pyrénées en vélo de St Jean de Luz à Collioure, en 2009, m'a fait ouvrir les yeux sur les formidables projets du même type qui pouvaient s'ouvrir à moi...

Pourquoi les Etats-Unis ? Car c'est un pays qui m'a toujours fait rêver. Je suis plus que tout avide de grands espaces, de contrastes, de montagnes, d'ambiances, de rencontres différentes... Et je sais que de l'autre côté de l'Atlantique je trouverai ce qui motive mon voyage. C'est tout simplement un pays que j'ai envie de découvrir du mieux que je peux, et sans utiliser une goutte d'essence s'il vous plaît !

Quelques données sur mon trip :

- Du 23 Juin 2010 au 20 Septembre 2010, soit 89 jours

- Départ de New-York (New-Jersey), arrivée à San Francisco (Californie)

- Environ 6500 kms à parcourir (et donc une moyenne d'environ 70 kms/jour)

- Mon frère Vincent me rejoint à Omaha (Nebraska) le 23 Juillet et roulera avec moi (lui aussi vélo + remorque) jusqu'à l'arrivée à SF 2 mois plus tard...

- 12 Etats à traverser, avec très certainement une boucle en Arizona / Nevada / Utah

Voici une carte du relief des Etats-Unis, cet immense pays de 9,6 millions de km2 (soit 17 fois la France métropolitaine !). On voit très nettement que l'Est du pays peut être qualifié de relativement plat, même si le massif des Appalaches au Nord-Est rompt un peu cette dominance de plaines. C'est là que je pense faire mes meilleures moyennes en vélo.

USA_topo_en

Mais, à partir du Nebraska, c'est un tout autre domaine qui nous attendra : le grand Ouest, avec cette véritable colonne vertébrale qu'est la chaîne montagneuse des Rocheuses (les "Rocky Mountains"), et plus globalement un relief assez torturé, sans oublier la Sierra Nevada en Californie et dans le Nevada. Bref, voilà de quoi se faire de belles montées de cols (avec j'espère une bonne Budweiser bien fraîche là haut), et à coup sûr s'émerveiller devant des paysages qui s'annoncent grandioses !

Le tracé en noir représente le trajet très approximatif. En effet, la navigation se fera au gré des envies, des possibilités, de la météo... Mais la ligne directrice est celle-ci. La boucle dans le Sud-Ouest se justifie par la beauté des paysages ainsi que par ses nombreux parcs nationaux (Yellowstone, Grand Canyon, Canyonlands, Bryce, pour ne citer qu'eux !).