-Avant de quitter NYC, j'ai retrouvé Edouard et Mallorie, qui vivent ici depuis 5 ans, et nous avons dîné ensemble, sur une ancienne voie ferrée aérienne réaménagée en jardin suspendu offrant une vue magnifique sur une partie de la ville, et de nuit c'est magique ! Sympa de les retrouver ici, si loin de la France !

Finalement j'ai quitté NYC Samedi matin, préférant prendre de l'avance.

La sortie de cette mégalopole me stressait un peu, mais j'ai trouvé la voie royale pour la quitter, à savoir par le long de l'Hudson River, une piste cyclable, puis par le pont routier George Washington qui offre un accès aux vélos et piétons. Puis la route "9" file vers le Nord, avec de larges bandes pour les vélos, qui d'ailleurs ne manquent pas en ce début de WE !

Après une soixantaine de kms, je dois bifurquer vers l'Ouest pour monter vers les montagnes Appalaches, mais mon guide Michelin manque de précision et je n'arrive pas à trouver ma route. Du coup j'achète une carte de l'état de NY et me voilà sur le bon chemin après un gros détour...

Après quelques grosses montées, j'atteinds un lac avec les indications d'un camping, malheureusement "Full", je tente d'y aller car je suis crevé et pas la force d'aller plus loin. La réceptionniste confirme qu'il n'y a plus de place, et me propose d'aller voir plus loin ("Fifty minutes with a car"), donc beaucoup trop loin en vélo.

Je ressors, et voyant mon désarroi, elle me propose quand même une place, au fin fond du camping, j'ai de la chance sur ce coup là. Sinon, j'aurais fait du camping sauvage... Sans eau...

Après une deuxième journée exténuante jusqu'à Port Jervis (95 kms), je prends un motel.

La journée a été rude : chaleur, manque d'eau, et de fortes montées pour peu à peu quitter ces Appalaches...

En fin d'après-midi, j'ai été frapper chez des gens en pleine campagne pour leur demander un peu d'eau fraîche, ce qu'ils ont fait avec grand plaisir. En règle générale les gens sont sympathiques et accueillants, très admiratifs du trip que je suis en train de réaliser, me posant plein de questions et désirant voir le vélo et le remorque, faire des photos... Bref, ça fait bien plaisir !

Je mettrai des photos un peu plus tard car ma connexion Internet est vraiment très aléatoire !

Et c'est reparti, je suis maintenant la route "6" vers Chicago, qui est encore très loin...!