Voilà une étape qu'on attendait avec impatience, pour pouvoir se poser un peu et arrêter le vélo pendant quelques jours !

Nous sommes donc arrivés à Denver (2,5 Millions d'âmes), capitale du Colorado et accessoirement du Centre-Ouest des Etats-Unis. Surnommée la "one-mile city" en raison de son altitude précise de 1609 mètres (1 Mile), elle marque pour nous la fin des "hautes plaines" arides que nous parcourons depuis le Nebraska.

En effet, le massif montagneux des Rocky Mountains est tout proche, à 20 Miles à peine à l'Ouest, et se dessinent des sommets de plus de 4000 m ponctués de petits glaciers. Ca va nous rappeler les Pyrénées...

Vincent a passé la barre des 1000 kms parcourus, et moi celle des 3500. Ca commence à faire !!

Hier, la journée a été rude, 153 kms parcourus depuis Fort Morgan pour arriver au centre de Denver, avec un lever à 5h du matin pour profiter de la relative "fraîcheur" de l'aube. Je n'aurais pas cru que les paysages soient aussi désertiques à l'approche de Denver : des champs de blé à perte de vue sous un soleil et une chaleur écrasantes, pas un village pendant 70 kms, bref il vaut mieux avoir suffisamment d'eau dans ces contrées "reculées" du Colorado !

Nous logeons dans une auberge de jeunesse un peu "cheap" mais bien située dans Downtown. Ce matin j'ai apporté mon vélo dans un grand Bike-Shop afin de faire remplacer mon boîtier de pédalier qui prend de plus en plus de jeu (j'en arrive à la conclusion suivante : pour voyager loin et longtemps, rien ne vaut le vieux matèriel robuste. A vouloir trop gagner en poids et en qualité, j'ai l'impression que les équipementiers rognent sur la longévité du matèriel). J'attends le verdict, mais il n'est pas sûr qu'ils aient la pièce ici... On verra bien ! Cela nous aura permis d'y rencontrer un gars en solo traversant les USA depuis San Francisco vers Washington DC, nous donnant quelques conseils et adresses à ne pas rater pour la suite de notre trip...

Pour les amateurs, il faut savoir que Denver est la ville Américaine où l'on sert le plus de bières (la "Coors" est ici une institution, à l'eau des Rocheuses "It's as cold as the Rockies" comme indiqué, et elle est pas mauvaise la bougre !), donc on va en profiter un peu. Il paraitraît que Mercredi soir il y a une virée organisée dans le centre en vélo, avec des arrêts à chaque bar !

A midi nous avons mangé dans un restaurant Français, retrouver une bonne baguette (qu'on ne trouve pas aux USA) ainsi que des moules/frites et parler notre langue avec le serveur ne nous a pas fait de mal !

Alors voilà, on va en profiter un peu pour marcher et visiter cette ville encensée dans le Routard, avant de repartir à l'assaut des Rocheuses !